Shopfloor Management et Lean : l’association gagnante pour la productivité

Le Shopfloor Management (SFM) est une méthode de gestion optimale de l’atelier de production. Elle consiste à créer des processus de travail clairs, sécurisés et stabilisés pour faciliter la gestion courante et intégrer naturellement les efforts d’amélioration dans le quotidien. Le SFM va de pair avec la Lean Production et le Lean Management, deux concepts visant à créer une chaîne de production aussi efficace que possible, sans gaspillages.

Le quotidien d'un agent de maîtrise

Vous êtes agent de maîtrise dans la production ? Votre rôle est donc déterminant pour assurer le bon fonctionnement des machines au quotidien. Planification des besoins en personnel, suivi du volume cible, remontée des non-conformités, maintien de l’ordre et de la propreté, communication avec les fonctions de support (comme la maintenance, la qualité et les techniques de production)... En plus de toutes ces missions, il vous faut aussi travailler sur le long terme pour améliorer sans relâche les flux. S’il est difficile d’intégrer cette démarche d’amélioration pour qu’elle devienne naturelle au quotidien, cela revêt pourtant une importance primordiale pour l’entreprise. Le Lean et Mevisio peuvent pour cela vous être d’une grande aide.

Qu’entend-on par gaspillages ? 

Dans le Lean, on identifie généralement huit types de gaspillages, à savoir : 

  • La surproduction
  • Le temps d’attente
  • Les transports
  • Le surtraitement qui correspond à ajouter au produit des fonctionnalités inutiles
  • Les stocks excessifs (ou produits en cours de transformation)
  • Les déplacements (par ex. quand les outils sont trop éloignés les uns des autres)
  • Les défauts (déchets)
  • Les compétences inexploitées des collaborateurs

Le Gemba walk pour identifier les gaspillages ! 

S’il existe plusieurs moyens d'identifier les gaspillages, le Gemba walk (ce tour de terrain venant du mot japonais plus justement orthographié Genba) s’avère être une méthode efficace tout droit sortie de la boîte à outils Lean. Elle consiste tout simplement pour les responsables de la production à se rendre sur le terrain et à échanger avec les employés afin d'identifier les gaspillages et les voies d'amélioration. Cela prend le plus souvent la forme d'observations (Gembutsu) de points spécifiques. Pour rendre cette méthode encore plus pertinente, elle peut être associée au Genjitsu, une méthode d'analyse qui consiste à travailler selon des cycles d'amélioration sur la base de données quantitatives. Cela permet de se fonder sur une approche à la fois qualitative et quantitative. Cette activité qui consiste à aller sur le terrain, observer et recueillir des faits est souvent appelée Genchi Gembutsu.

L’approche numérique pour passer au niveau supérieur

Si la communication physique demeure une évidence dans toute entreprise prospère, il existe toutefois des avantages à la combiner à une gestion visuelle numérique, surtout pour les responsables de la production. Il est en effet de leur responsabilité de gérer les processus de production et le personnel pour garantir que le processus est aussi efficace et sûr que possible. Et tout cela peut être visualisé dans Mevisio, par exemple dans un tableau SQCDP (Safety, Quality, Cost, Delivery & People) qui présente les chiffres clés habituels et recommandés utilisés dans l’industrie manufacturière. L’idée est de favoriser les progrès en visualisant tous les obstacles afin d’orienter les efforts en conséquence. L'équipe peut aussi signaler facilement les non-conformités et faire des propositions d'amélioration qui pourront être soumises tant verticalement qu’horizontalement à tous les niveaux de l'organisation. 

Impliquez vos employés 

Pour tirer pleinement parti de votre Shopfloor Management, il vous faut également créer une culture d’entreprise Lean, ce qui relève, en grande partie, de la responsabilité de la direction. L’objectif est de créer une culture d’entreprise positive où personne ne se rejette la faute et ne dramatise les problèmes susceptibles de survenir, mais où chaque obstacle constitue une opportunité d’amélioration. La direction doit pour cela se tenir un peu en retrait et coacher ses employés en fixant des objectifs clairs pour l’entreprise, plutôt que de tout vouloir gérer dans les moindres détails. 

Mise en œuvre du SFM 

Une fois les principes de base assimilés, on peut s’atteler à la mise en œuvre du SFM. Un SFM efficace repose sur une gestion visuelle et des chiffres clés. Votre tableau de gestion quotidien doit par ailleurs permettre de visualiser clairement là où vous en êtes. L'équipe et la direction disposent ainsi d’une vision claire de la situation et des priorités. Le but : s’appuyer sur un point quotidien rapide devant le tableau pour comprendre la situation et ce qui est prévu. 

La visualisation des données de production facilite par ailleurs la mise en lumière des éventuels goulets d’étranglement et axes d’amélioration. On peut ainsi prendre les mesures nécessaires en vue d’éliminer les gaspillages. 

Mevisio facilite la SFM  

Les tableaux numériques de Mevisio constituent l’outil idéal pour la mise en œuvre de la SFM dans votre entreprise. Vous pouvez considérer vos Gemba walks comme une méthode pour comprendre la réalité du workflow, ce qui nous conduit à l’étape suivante : la visualisation de l’information. 

Grâce aux tableaux de Mevisio, vous pouvez visualiser clairement l’intégralité du workflow. Vous pouvez par exemple visualiser des données de production actualisées en temps réel, des KPI, des propositions d’amélioration et bien plus encore sur tous vos appareils. Cela améliore la compréhension des problèmes ou des questions qui surgissent. L’équipe peut par ailleurs créer et partager des activités d’amélioration ou des évaluations 5S pour adapter son travail en fonction des résultats. 

Réservez une démo ici.

 

More Like This

Recevez les dernières mises à jour par e-mail

Restez au courant de ce qui se passe chez Mevisio.